Journée Jeunes Chercheurs

La « Journée Jeunes Chercheurs en Informatique Graphique » du GdR IG-RV du CNRS offre une formation de haut niveau, destinée notamment aux doctorants et étudiants en Master dans le domaine de l’informatique graphique.

Elle se déroulera le mardi 29 novembre 2016 dans le batiment GreEn-ER de Grenoble INP, à proximité de la gare de Grenoble.

Durant cette journée, 4 cours seront proposés, en coordination avec les Groupes de Travail en Modélisation Géométrique (GTMG), en Rendu (GTRendu) et en Animation et Simulation (GTAS) du GdR IG-RV du CNRS.

La participation à la journée est gratuite et inclut les pauses café et le déjeuner. Merci de sélectionner l'option appropriée lors de votre inscription.

Kadi Bouatouch et Rémi Cozot

Mardi 29 novembre, 09h00-11h

Après un diplôme d’ingénieur (ENSEM 1974), Kadi Bouatouch a obtenu  une thèse en 1977 à l’Université de Nancy  1 et une habilitation à diriger des recherches en informatique à l’université de Rennes 1 en 1989.  Il travaille dans les domaines de l’informatique graphique (éclairage global, simulation d’éclairage dans des environnements complexes, rendu utilisant les GPUs), du transfert de couleur et de l’imagerie à grande gamme de luminance (HDR).   Il est professeur à l’Université de Rennes 1 et membre de l’IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires).  Il est responsable de l’équipe FRVSense de l’IRISA. Il est éditeur associé de la revue  The Visual Computer.  Il est et a été membre de comités de programmes de plusieurs conférences et relecteur pour plusieurs conférences et revues telles que The Visual Computer, ACM Trans. On Graphics, IEEE Computer Graphics and Applications. IEEE Trans. On image processing, etc.  Il a été rapporteur pour plusieurs thèses ou HDR (Habilitation à diriger des Recherches) en France et à l’étranger  (Etats Unis, Royaume Uni, Belgique, Chypre, Pays Bas, Allemagne, Espagne, Irlande, etc.)

Rémi Cozot est ingénieur en mécanique et aérotechnique (ENSMA 1991), titulaire d’un DEA Automatique et Génie Informatique (Université de Poitiers 1992). Il obtient sa thèse de doctorat en 1996 (Université de Rennes 1) et son Habilitation à Diriger des Recherches en 2014 (Université de Rennes 1). Son parcours professionnel mixte des expériences industrielles et académiques : ingénieur logiciel embarqué chez Dassault Aviation, Directeur Technique chez Infraworlds (Studio de développement de jeux sur mobiles). Il est actuellement maître de conférences à l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Rennes (Université de Rennes 1) et membre de l’équipe FRVSense de l’UMR IRISA Rennes (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires). Il travaille dans le domaine de l’informatique graphique et de la perception visuelle et notamment sur la synthèse d’image par des méthodes d’illumination globale, l’imagerie à grande gamme de luminance, l’évaluation de la qualité esthétique des images et la photographie computationnelle. Il est membre de l’AFIG, ACM et éditeur associé pour The Visual Computer Journal.

Evolution du rendu réaliste durant les dernières décennies

L’objectif du cours est de donner une vision globale du rendu réaliste et son évolution durant les trois dernières décennies. Je commencerai par rappeler les grandeurs photométriques et les principes de la colorimétrie. Ensuite je présenterai les différentes méthodes d’éclairage global : radiosité, méthodes à base de lancer de rayon telles que le tracé de chemin, le lancer de rayon bidirectionnel, le tracé de photons et enfin la méthode de Metropolis-Hasting (MH). Je détaillerai une méthode basée sur le tracé de photon  et sur MH, et qui permet de rendre plusieurs effets à la fois pour des scènes contenant des milieux participatifs. Enfin je présenterai le principe de balance des blancs illustré par une vidéo.

Frédéric Cordier

mardi 29 novembre, 11h15-12h45

Frederic Cordier is an Associate Professor of Computer Science at the University of Haute-Alsace and at the University of Strasbourg. His research interests include sketch-based modeling, 3D modeling, texturing and human–computer interaction. Frederic holds a Ph.D. in Computer Science from the University of Geneva, Switzerland. He is an associated editor of the Visual Computer, Springer.

Modélisation par croquis

Le croquis est une façon naturelle d’échanger des idées. Plusieurs recherches ont montré que les êtres humains ont une faculté innée pour dessiner et comprendre les dessins. C'est pour cela qu'un nombre important de travaux de recherche ont été menés en Informatique Graphique pour pouvoir créer des formes 3D à partir de croquis. Dans une première partie de ce cours, nous ferons un exposé de différentes méthodes de modélisation par croquis. Dans la deuxième partie, nous présenterons les problèmes qui restent à résoudre pour la modélisation par croquis.

Hervé Luga

mardi 29 novembre, 14h00-15h30

Hervé Luga est professeur d’informatique dans l’équipe VORTEX de l’IRIT (UMR 5505). Ses travaux de recherche portent sur l’utilisation de paradigmes de vie artificielle dans le domaine de la 3D. 

Vie artificielle pour les environnements virtuels.

Ce cours va proposer une initiation aux techniques de vie artificielle et montrer de manière concrète des applications de ces dernières à la génération d’environnement virtuels. Les domaines abordés iront de la modélisation à la génération de comportements pour finalement proposer la création de véritables créatures artificielles.

        

Philippe Meseure et Daniel Meneveaux

Mardi 29 novembre, 16h00-17h30

Philippe Meseure est professeur d'informatique à l'université de Poitiers. Ses domaines d'intérêt concernent l'évolution d'objets structurés, l'animation physique, les modèles topologiques pour la modélisation mécanique et la simulation temps-réel.
Daniel Meneveaux est Professeur en informatique à l'université de Poitiers. Ses activités principales concernent la représentation d'environnements architecturaux complexes, la simulation d'éclairage, et le rendu à base d'images.

Modèles topologiques et leurs usages

Les modèles topologiques ont pour objectif de décrire les relations de voisinage (adjacence/incidence) pour des subdivisions d'objets géométriques suivant une représentation par les bords, avec leurs sommets, arêtes, faces et volumes. Leur définition mathématique permet une gestion rigoureuse des opérations de transformation des maillages, avec l'avantage de garantir diverses propriétés de cohérence.
Ce cours présente le modèle des cartes généralisées ou combinatoires, ainsi que son utilisation dans diverses applications où il est possible d'exploiter avantageusement les relations de voisinage entre cellules. Outre la modélisation géométrique, les domaines concernés sont variés : animation, visualisation, simulation d'éclairage, ou encore traitement d'images.